>

2017-2018 : Les principes métaphysiques

Ateliers

3 novembre 2017 – Atelier thématique sur « la notion d'explication métaphysique »
Naomi Thompson (University of Southampton): "Metaphysical Explanation and the Structure of Reality"
Uriah Kriegel: "Metaphysical Explanation and Explanatory Unification"

15 décembre 2017 – Atelier thématique sur « concevabilité et possibilité métaphysique »
Robert Michels (Université de Genève): "Conceivability and Essence"
Pierre Saint-Germier (Aarhus University): "The Logic and Metaphysics of Hume’s Maxim"

19 janvier 2018 – Atelier en l’honneur de Eric T. Olson
Eric T. Olson (University of Sheffield): "The Metaphysics of Artificial Intelligence"
Jean-Baptiste Guillon: "Three Theories of Coincident Entities"

2 mars 2018 – Atelier thématique sur la quantification non-restreinte
Øystein Linnebo (University of Oslo) – "Dummett on Indefinite Extensibility"
Sébastien Motta (PhD Université de Nantes) – "How's Everything?"

25 avril 2018 – Atelier dans le thème annuel
Filipe Drapeau Contim – « Rigidité avec contreparties »
Guillaume Bucchioni – « Discussion de l'argument de la réalité en faveur du fondationnalisme métaphysique »

Colloque d'année

2-3 octobre 2018 : « Les principes métaphysiques »

La métaphysique, depuis Aristote, a été comprise comme la science des « premiers principes ». Si l'histoire de la discipline donne à voir des exemples de ce que pourraient être ces derniers (principe de non-contradiction, principe de raison suffisante, etc.), reste à déterminer précisément ce qu’est un principe métaphysique. S'agit-il d'une vérité générale ou abstraite sur la réalité ? Faut-il plutôt y voir une connaissance de base, non inférentielle ?

On s'interrogera tout d'abord sur le statut des vérités métaphysiques « principielles », afin de déterminer en quoi elles consistent et comment elles peuvent être connues. Il conviendra également de déterminer s’il existe des « axiomes » en métaphysique, voire s'il peut en exister qui soient spécifiquement métaphysiques. Enfin, devra être examinée la distinction entre la fondation épistémologique de la métaphysique et la fondation ontologique, c'est-à-dire les principes qui conditionnent la connaissance métaphysique et les principes qui conditionnent la réalité elle-même.

De manière transversale ou via des études de cas spécifiques, ce colloque tâchera de déterminer quels sont, dans la tradition comme dans la philosophie contemporaine, les candidats sérieux au titre de « principe métaphysique ».

www.chemtest.com.ua

citroen.niko.ua

https://proffitness.com.ua