>

Adrien Genoudet

Adrien Genoudet

Biographie

Adrien Genoudet est docteur en études cinématographiques, en art et en histoire visuelle. Il a soutenu, en 2018, une thèse intitulée « L’effervescence des images. Les Archives de la Planète d’Albert Kahn », sous la direction de Christian Delage. ATER au Collège de France, il est attaché à la chaire du Pr Patrick Boucheron depuis septembre 2016.

Il reçoit, en 2017, le premier prix de la Fondation Hugot du Collège de France pour ses travaux.

Il est titulaire d’un master II Recherche en histoire et anthropologie des sociétés médiévales et modernes à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne obtenu en 2012.

Il enseigne le cinéma, l’histoire et les arts visuels à Sciences Po Paris depuis 2012 et à l’École européenne supérieure de l’image (ÉESI). Il a également enseigné à l’EHESS entre 2013 et 2014.

Depuis 2013, il est associé à l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP) au CNRS, chercheur associé au musée Albert-Kahn et membre du GRENA (Groupe de Recherche sur le Neuvième Art) à l’université Paris-IV Sorbonne. 

En 2014, il crée le séminaire et cycle de rencontres « Les écritures visuelles de l’histoire dans la bande dessinée ». Un séminaire qu'il dirige avec Vincent Marie et Pierre-Laurent Daurès, et qui est accueilli par les Archives nationales de Paris, la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Cité internationale de la bande dessinée d’Angoulême.

Ses recherches portent principalement sur l’écriture de l’histoire par l’image et les écritures visuelles du temps historique. Il croise notamment des corpus issus des arts visuels, et précisément du cinéma, des arts graphiques et de la bande dessinée. Il a publié un premier essai en septembre 2015, Dessiner l’histoire. Pour une histoire visuelle, préfacé par Pascal Ory. En février 2017, au Collège de France et à la BnF, il a dirigé un colloque international intitulé « Visions de l’histoire : les écritures visuelles du temps ».

Il a été rédacteur sur le site de média et de recherche Culture Visuelle et chercheur associé au Lhivic (Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine) à l’École des hautes études en sciences sociales. Il est membre fondateur de la plateforme Euchronie (FRAMESPA, PLH-Érasme).

En 2016, aux côtés de Patrick Boucheron, il crée la revue numérique Entre-Temps, qu'il codirige également avec le professeur. Elle a été inaugurée aux Rendez-vous de l’histoire de Blois, en octobre 2018. Il en est aujourd’hui le rédacteur en chef. www.entre-temps.net

Adrien Genoudet est également cinéaste et écrivain. Il a publié, en 2017, un premier roman L’Étreinte, et a réalisé ieurs courts et longs métrages présentés dans des festivals et centres d’art. Il a mis en scène le texte de L’Étreinte en 2017 et 2018 au Théâtre National de Bretagne et au Centre Pompidou. En février 2018, il a présenté une installation de films, créée à partir des Archives de la Planète d’Albert Kahn au Centre Pompidou dans le cadre du festival Hors-Pistes.

 

Articles et ouvrages (sélection) :

  • L’Étreinte, Paris, éditions Inculte, Actes Sud, 2017.
  • Dessiner l’histoire. Pour une histoire visuelle. Préface de Pascal Ory. Éditions Le Manuscrit, Paris, 2015.
  • De sel, de pierre et de terre,catalogue d’exposition, éditions Art Pont, Vannes, 2014.
  • « L’effervescence des "Grands Boulevards", une pièce bariolée de la Belle Époque », in Valérie Perlès (dir.), Les Archives de la Planète, Musée Albert-Kahn, Paris 2019.
  • « Introduction à la mise en disponibilité des Archives de la Planète », in Isabelle Marinone, Teresa Castro (dir.), Les Archives de la Planète d’Albert Kahn : une entreprise photographique et filmique, visionnaire et politique, Presses universitaires de Perpignan, 2018.
  • « Grain de sable et engrenage narratif. Présentation d’une source visuelle de La Théorie du grain de sable de Benoît Peeters et François Schuiten », in Tierce : Carnets de recherches interdisciplinaires en Histoire, Histoire de l'Art et Musicologie, n° 2, 2018.
  • « La part inspirée du dessin : de l’appropriation à la restitution du visible », in Olivier Deloignon, Guillaume Dégé (dir.), Pas vu, pas pris, Strasbourg, Laboratoire De Traits et d’esprit, Haute École des arts du Rhin, mars 2017.
  • « Les mains en vis-à-vis, la reprise comme concave interface de l’autre », in Revue RSSI (Recherches sémiotiques/Semiotic Inquiry), vol. 36, 2016.
  • Éline Grignard, Adrien Genoudet, « Jeu (vidéo) – réflexions sur le dialogue esthétique et formel à propos de The Night Journey de Bill Viola », in Collectif DAEM, Esthétisation des Médias et Médiatisation des Arts, Paris, L’Harmattan, 2016.
  • « Les enfants de Sitting Bull d’Edmond Baudoin », in Philippe Germain (dir.), Livret pédagogique Livres et auteurs d’aujourd’hui, éditions Ciclic, 2015.
  • « Réflexions sur l’intermédialité dans Télépolis d’Esteban Sapir », in Avanca Cinema International Conference, Edições Cine Clube de Avanca, 2013.
  • « Harald Welzer, Sabine Moller et Karoline Tschuggnall. « Grand-Père n’était pas un nazi ». National-socialisme et Shoah dans la mémoire familiale », Revue Ethnologie, Montréal, Paysages patrimoniaux/Heritage Scapes, sous la direction de Laurence Gillot, Irène Maffi et Anne-Christine Trémon, Volume 35, numéro 2, 2013.

 

Filmographie :

2007 / Souffle de résistance, moyen métrage.

2014 / Mains Libres², court métrage.

2014 / Parler de la mort n’a jamais fait mourir, long métrage.

2015 / 1913 (1), vidéo.

2015 / 1913 (2), vidéo.

2016 / À quatre mains, court métrage.

2016 / Quinzaine Claire, long métrage.

2017 / La Topa, court métrage.

2018 / À part sous le soleil ardent (avec Marcelline Delbecq), court métrage.

табак щербетли

Предлагаем http://start-sport.com.ua в любом городе.
https://start-sport.com.ua